18.9.16

En musique.




















Des écrits de la fin du mois d'août. 
Quelques grains de ce sable, collés sur ces lignes.
Première cuillère de sable couleur muscade.
Un délice ! L'eau de mer aux quelques vagues.
Je m'y plonge en sifflotant.
Ces dernière semaines m'ont englouti.
J'ai repris la gravure. Des animaux-totems 

naissants sur la gomme, pour les petits choux, 
nés en septembre. En secret, pour l'instant. 
Le temps de les animer sur les tissus doux.




























































 














Mes journées sont remplies et j'y glisse 
quelques douceurs d'ici - aux effluves de rhum -. 
Le chat m'obligeant à me poser sur son rythme 
ronronnant. Je vis l'impatience d'être, 
moi aussi, aux rythmes établis. 
De reprendre le rythme des clics-clics 
à répétition.




















Pause de quelques jours. Je me suis mêlée 
aux paillettes bleutées du Finistère.










18.8.16

Melons d'eau


































Une dizaine de jours que nous sommes ici.
Où là - lorsque nous prenons nos vélos -
À chaque réveil, je suis comme un océan 
d'émotions joyeuses où - l'inverse,
la goutte d'eau frétillante sur les éclairs 
(au chocolat). Gâteau breton, crêpes 
un jour sur trois, yaourts de saison, 
on dévore. Dans cette nouvelle  
v   i   l   l   e, j'ai envie de prendre 
tout mon temps - à mon rythme hésitant -
Et même si cet appartement-atelier 
nous a trouvé, chacun s'apprivoise.





















21.7.16

Vert, jaune, gris et bleu.





















Deux midis plus tôt, sur mon chemin de randonnée 
péri-urbaine, j'ai trouvé un éventail en bois tissé, 
caché sous les feuilles de l'été. Quelques heures 
après avoir dessiné des mouettes, des bananes dorées 
et un double-coeur d'amitié, pour mon amie Em.
Je suis sensible aux signes porteurs d'espérance 
et d'amour. Brise fraîche ouverte aux voyages.
























 
La boîte aux lettres est devenue boîte aux livres,
échangés et donnés, entre voisins inconnus, 
foulant le même couloir. J'y ai trouvé une pépite 
volée, jeux sur l'amour, en couleurs. Elle est pleine 
à craquer de mes guides de papiers, synonymes 
réconfortants de mes premières années à Paris. 
Mes premiers essais en cuisine, étrennés grâce 
à ses livres d'images et de mots gourmands. 
 3 x 4 ans et demi en arrière.

























Un soupçon de melon d'eau sur ma langue, 
mes boucles d'oreilles "la vie est belle" 
et des cartons ! Jeux de construction 
tous les jours. Pimentés d'une marche rapide 
vers mes fournisseuses officielles, abeilles 
aux sourires viticoles.

Je me sens impatiente d'y être. 
M'allonger en étoile de mer sur le dallage 
en damier, faire grincer le parquet en pas 
de danse désordonnés, ouvrir les portes blanches 
et boutons ronds aimantés, ceux qui résistent. 
Jouer à cache-cache... Avec le chat. 
Dessiner mes première crêpes sur la billig,
enveloppée des effluves du blé noir.
Ecouter notre chanson, ma chérie 
et valser l'un avec l'autre. Bientôt.

10.7.16

sous mes pieds.








En mai, une belle rencontre m'a guidée vers des tampons 
pour des impressions terre, la découverte d'un graveur 
brésilien, jaillissement d'idées vers une illustration 
pour une pièce de théâtre. Les derniers jours ont le goût 
d'un Merveilleux. Ce rêve éveillé que je vis, 
j'y marche à pas de loup. Chuchotements de mes pieds 
dans cette belle ville qui va devenir nôtre. 
Je découvre des larmes de joie dans l'attente, 
des soupirs joyeux, des éternuements à répétition en choeur, 
signe que nos pas se portent aussi dans une autre région 
aux graminés joyeux. les moustiques sont bien coriaces 
aussi. Je suis dans l'effervescence. Et mon regard, 
avant de m'endormir - poings sous ma joue gauche - 
se porte sur la lavande porte-bonheur.

20.6.16

La pluie...

...apporte des sourires. Mon amour m'a trouvé 
 un parapluie transparent en forme de cloche. 
 Je l'adore même s'il m'arrose les pieds.


















J'aime écrire sur cette ardoise haricotsgingembre
car j'y retrouve mes sensations. J'apprends 
à me connaître. Je m'ouvre par petites touches huilées. 
Térébenthine, brosses, pigments et grains de ma toile. 
Certains colliers de mots ne peuvent être dits 
 - autrement - Je peux les mélanger aux pigments 
de ma pensée. Des morceaux se détachent. 
Douceur au toucher, fragiles et soies réveillées, 
ils s'effritent, se mélangent, masquent ou dévoilent 
mes empreintes. Quelques touches de pluie 
et la couleur s'intensifie. Imaginés et façonnés  
sur la mélodie relaxante, le gris foncé des ardoises 
se marie avec les pissenlits jaunes. 

 







 

Mam. J'adore son écriture. 
Elle a toujours la même aujourd'hui. 
Cette écriture, son écriture est 
comme un élan d'amour, 
une attention singulière, envolée, 
dansante pour ceux qui la liront.

9.6.16

Buissonnière.


la sagesse des anciens.



















  
 
J'ai rêvé que j'étais une grand-mère.  
Je regardais par-dessus mon épaule.  
Je souriais - sans serrement au coeur -
gorgée d'émotions en arc-en-ciel. 
J'avais la sensation d'être un pétale,  
transporté d'une brise à l'autre.
J'ai fermé les yeux doucement,
bercée par les chuchotements 
de la nature.

31.5.16

Mon coeur ensoleillé.

Samedi dernier, au Free Market Edition Numéro 2, 
organisé par l'association "4x4 dix-huit".

Du soleil à la pluie, nous avons exploré l'école 
du Simplon.J'étais entourée de deux chouettes 
créatrices : Myriam Dixneuf et ses sacs en tissus, 
couleurs et belles matières.  

Les créations de Myriam.













 Fabienne Abbou, ses bagues et ses délicats 
bracelets Liberty. Sans oublier, Sterenn,  
notre belle étoile, alliée de tous les instants,
papillon joyeux et précieux !

Fabienne et ses créations - Sterenn, notre belle étoile.













Mes amis, mes rayons de soleil, par leur présence 
constante, m'ont encouragé, une fois de plus. 
Grâce à vous, haricotsgingembre maintient le cap !




28.5.16

Osaka - Edition Numéro 2 !

haricotsgingembre et SG Painter sont accueillis 
par Eiko Kamiyama, dans sa galerie Bi-Damas, 
à Osaka. Deuxième édition !

Eiko pose avec la création de SG Painter

Eiko pose avec les créations de haricotsgingembre

Création de SG Painter

Création de SG Painter

24.5.16

Chacun son tour.

En route pour le Free Market samedi 28 mai !