31.3.14

Contemplation.



















À quelques centaines de marches au-dessus de ma rue.

Le bâillement
























Ne pas se fier aux apparences.
Pique-bœuf tranquillement sur son dos,
il garde la tête haute dans un geste de défi.

27.3.14

Ciné printanier.



















Séance du matin : 9h04.

25.3.14

Eclairage

























Elle regarde ses mains. 
Auriculaire et pouce gauche répètent 
un même mouvement, encore et encore. 
Glissement froid, peau contre métal chaud. 
11h56. La faim la tenaille.

Vert d'eau

























Un dimanche en famille.
Apaisement.

20.3.14

Rêve




















En voiture, longtemps, j'ai regardé les champs défiler. 
Les barrières de bois, les fils électriques, les appentis 
en tôle bleue. J'ai rêvé d'un bout de terrain, une cabane 
dans l'angle. D'une porte qui ferme à clé. D'un carré 
de potager, radis et fraises en voisinage. Mon lit de coin 
et son édredon rouge. Une étagère pour ma collection 
verte. Ma chaise bancale et ma table en bois. Le bouquet 
de fleurs dorées délicatement posé. J'ai rêvé d'une poule 
et d'un cheval. D'un chien poilu, sa tête sur mes pieds. 
D'un Flagada Jones dans le fossé. De l'eau à la source. 
De la voie express tout près.J 'avais quelques années 
et j'en rêvais.

18.3.14

[…]




















Je ne sais plus. Ni quand ni comment. 
Chacun cherche sa source d'inspiration. 
J'aime votre tonalité.

Ancrage.
















5.3.14

104





















Chromie.


Avant-hier.





















Tôt le matin.
Quelques heures avant 

l'atelier de modèle vivant,
je m'y préparai déjà.
Etude
.